La porte de Mars de Reims.

Arc de triomphe érigé à l’époque d’Auguste à Durocortorum vers la fin du IIe siècle de notre ère. La tribu gauloise des Rèmes ayant été un allié de Rome durant la guerre des gaules, leur capitale Durocortorum eut un traitement privilégié à l’issue de celle-ci. Sous Auguste, la ville devient la capitale de la Province de la Belgique. Cet arc de triomphe aux dimensions particulièrement imposantes aurait été construit dans le contexte des guerres germaniques vers la fin du règle de Marc-Aurèle (180 après JC) selon l’historienne Caroline Blonce.

Le monument est, par la suite, devenu l’une des entrées de la ville. Elle faisait partie des quatre arcs de triomphe érigés aux quatre entrées de la ville. Cet arc était implanté à l’entrée sud de la ville. La proximité avec un temple dédié à Mars lui a donné son nom d’usage. Fortement dégradé avec le temps, la partie droite a été restaurée au 19eme siècle.

La représentation des mois de l’année figurait à l’intérieur de la voute principale du bâtiment.

La partie droite restaurée au 19eme siècle.

La partie droite restaurée au 19eme siècle. (photo Antiquité-romaine.fr)

La partie gauche moins bien conservée.

La partie gauche moins bien conservée. (photo Antiquité-romaine.fr)